Nouveautés de Savills

Live/Work Index 2018

Savills dévoile son Live/Work Index 2018 réservant quelques surprises à la tête du classement.

D’après le dernier Live/Work index publié par le Savills World Research, le coût de location d’espaces de bureaux continue d’augmenter dans la majorité des grandes métropoles. Bien que le trio de tête composé de Hong Kong, New York et Londres reste inchangé la première position revient désormais à Hong Kong.

New York détrônée pour la première fois depuis des années.

New York n’est plus la ville la plus chère pour louer des bureaux. Hong Kong vient en effet de reprendre la première place du classement : une première depuis 2011 !

Avec un coût supérieur à 100 000$  par employé par an ces 2 villes sont complétées sur le podium par Londres où le coût annuel de location d’un espace de bureaux pour un employé y est de 96 000 $.

Londres : la ville la plus chère d’Europe… pour le moment

La capitale britannique reste de loin la ville européenne la plus chère pour accueillir les travailleurs, mais l'écart commence à se résorber, notamment avec les capitales des pays à forte croissance.

Amsterdam et Dublin par exemple ont vu l’évolution de ce coût progresser de respectivement 16% et 9,4% l’année dernière pour atteindre environ 60 000$ par employé. Paris tire son épingle du jeu et vient compléter ce podium de la zone euro avec un coût annuel moyen supérieur à 58 000$ et une forte progression. (La troisième plus forte de ce top 10 toutes villes confondues).

Sean Hyett, directeur de la recherche mondiale chez Savills explique que «La hausse des coûts, à la fois pour les espaces résidentiels et commerciaux, est un baromètre du succès d’une ville à un moment donné, mais les principes fondamentaux à moyen et à long terme d’une ville donnée et l’économie de son pays sont le meilleur indicateur des coûts futurs probables pour les occupants ainsi que des rendements pour les investisseurs. »

Recommended articles