Nouveautés de Savills

71% des coworkers ne quittent pas le bureau pour déjeuner

Selon le rapport du Conseil International en Immobilier Savills, What Coworkers Want*, et les dernières recherches de la plate-forme Workthere, 71% des travailleurs occupant des bureaux flexibles ne quittent pas leur bureau à l'heure du déjeuner. En effet, le spécialiste des bureaux flexibles, Workthere, observe que 26% des coworkers restent à leur poste de travail, 25% se rendent dans une salle de pause, 20% utilisent la cafétéria et seulement 22% quittent le bureau.

Workthere révèle que, sur les 11 pays étudiés, le Royaume-Uni affiche la plus forte proportion de travailleurs passant leur pause-repas à leur poste de travail, soit 42%. La Suède se situe à l'autre bout de l'échelle avec la proportion la plus faible (14%), suivie de près par le Portugal et l'Espagne (14% et 18% respectivement). La France, où la pause déjeuner est en général considérée comme « sacrée », se situe tout de même dans la médiane, avec près de 30% des coworkers restant à leur bureau.

Jess Alderson, Global Research Analyst Workthere pour Savills, commente : « Bien que la destination la plus fréquente pour les déjeuners des employés de bureaux flexibles soit leur bureau (en particulier au Royaume-Uni), il est intéressant de souligner que des espaces tels que les salles de pause et les cafétérias sont également très plébiscitées. La création de différents espaces au service des occupants constitue une caractéristique essentielle des bureaux flexibles et des coworkings. En effet, l’opportunité de communiquer entre coworkers et celle de déjeuner sur place s’avère un atout majeur pour les entreprises. »

Autre facteur qui inciterait les travailleurs en bureaux flexibles à rester au sein du bâtiment à l'heure du déjeuner : la mise à disposition de nourriture gratuite, souvent disponible au sein des espaces coworking. Selon les recherches de Workthere, 61% des personnes interrogées déclarent que les collations gratuites représentent une véritable commodité, sachant que seulement 40% des personnes en sont satisfaites dans leur situation actuelle. 

 

Notes

* Le rapport What Coworkers Want est basé sur une enquête pilotée par Savills et réalisée par YouGov entre mars et avril 2019, auprès de 11 000 employés de bureaux basés en France, en Allemagne, en Irlande, en Italie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Pologne et au Portugal, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni. 11 000 travailleurs ont été enquêtés dans chaque pays.

Sur le total des répondants, 1 874 personnes considèrent que leur lieu de travail principal est un bureau avec services ou un coworking. Nous avons regroupé ces deux catégories sous le terme « bureaux flexibles ».

Les travailleurs ont été interrogés sur 48 critères liés au bureau en termes d’importance pour eux  et de satisfaction dans leur situation actuelle.

NB : Les chiffres peuvent ne pas totaliser 100% en raison de la suppression des réponses "ne sait pas / sans objet" ou de l’arrondi.

 

À propos de Workthere

Lancé en février 2017, Workthere est une filiale de Savills créée pour aider les entreprises à trouver des bureaux flexibles, des bureaux avec services et des coworkings en Europe, en Amérique et en Asie. Workthere est une toute nouvelle plateforme de mise en relation et de création entre offreurs et preneurs - workthere.com - qui associe la technologie à l’expertise de professionnels de l’immobilier. Workthere est un service entièrement gratuit pour les utilisateurs et couvre l’ensemble du marché des espaces de travail flexibles, ainsi que des espaces plus spécialisés tels que les laboratoires. Le concept a été mis au point par Cal Lee, ancien expert en études supérieures et spécialiste en développement chez Savills, qui a souhaité offrir une nouvelle plate-forme aux fournisseurs d’équipements de travail collaboratifs et flexibles en croissance pour la commercialisation de leurs espaces. www.workthere.com

Recommended articles